Confort d'été : un objectif, de nombreuses solutions pour les bâtiments

Biodiversité Confort d'été Cool roof​ & Ilots de chaleur Fonctionnalité des toitures-terrasses​ Performance thermique Solaire
3 min
Déjà appréhendé dans la précédente réglementation thermique (RT 2012), le confort d’été a été sérieusement remis en lumière avec l’entrée en vigueur de la RE 2020 le 1er janvier dernier. Derrière cette notion, des bénéfices multiples sont possibles pour les bâtiments grâce à la mise en œuvre de solutions adaptées. Tour d’horizon.

SOMMAIRE

Confort d’été : la température intérieure idéale en ligne de mire

Se fixer un cap en termes de confort d’été, c’est mettre en œuvre les solutions et équipements les mieux adaptés aux spécificités d’un bâtiment pour que sa température intérieure atteigne un seuil idéal. Plus concrètement, cette dernière doit être atteinte sans recourir à des systèmes trop énergivores et à l’impact environnemental trop élevé, à l’instar des systèmes de climatisation.

Température idéale de confort : un seuil clairement fixé

La question de la température de confort est au cœur de nombreuses études menées et qui ont permis de définir les indicateurs inclus dans la RE 2020. Le nouvel indicateur de référence est l’indicateur Degrés-Heures (DH), qui sert à mesurer le temps d’inconfort à l’intérieur d’un bâtiment. En se basant sur une température maximale de confort à 26 degrés la nuit, et entre 26 et 28 degrés la journée selon les périodes de l’année, cet indicateur permet de savoir précisément la durée et l’intensité de l’inconfort. Des paliers ont été définis dans la RE 2020 en fonction du nombre de degrés-heures (°C.h) sur une année. En-dessous de 350 DH, le bâtiment est conforme aux nouvelles règles. En revanche, au-delà de 1250 DH, le bâtiment est non conforme à la réglementation.

Confort d’été : quelles solutions pour atteindre la température idéale ?

Atteindre des scores satisfaisants en termes de confort d’été, c’est le fruit d’une réflexion globale qui doit être menée dès la conception des différents types de bâtiments.

Confort d’été, ventilation naturelle et nocturne: une solution à la portée de tous les bâtiments

Le recours à la ventilation naturelle pour réduire la température intérieure des bâtiments et contribuer au confort d’été, est à la portée de toutes les constructions. Grâce à une utilisation raisonnée des ouvrants et lanterneaux, avec idéalement un système de pilotage des solutions d’occultation et de ventilation nocturne pour inclure de l’intelligence dans les usages de ces équipements, des bénéfices peuvent rapidement être constatés pour les utilisateurs des bâtiments.

Confort d’été et rafraîchissement adiabatique : un procédé vertueux pour baisser la température intérieure

Très efficace et complémentaire des solutions de ventilation naturelle, les modules de rafraîchissement adiabatique s’appuient sur l’évaporation de l’eau pour rafraîchir un air chaud et sec avant de l’envoyer dans les bâtiments pour en réduire la température, tout en favorisant l’expulsion de l’air chaud vers l’extérieur.

Isolation et végétalisation : deux alliés dans la quête de la température idéale de confort

Maîtriser la température intérieure des bâtiments pour la fixer à un seuil agréable, cela passe aussi par la mise en œuvre d’une isolation performante. Certains matériaux présentent notamment un niveau de performances de déphasage élevées et contribuent au confort d’été. Bon à savoir : les équipements de végétalisation, notamment en toitures-terrasses, sont particulièrement efficaces pour aider les des bâtiments à conserver leur fraicheur.

Infographie confort d'été bâtiment
Une question ? Contactez-nous !
Nous contacter
Suivez notre actualité #lefuturacommencé
Nos actualités
20/09/2022
5 minutes
Plein biogaz sur la méthanisation agricole
L’essor de la méthanisation agricole, en réponse aux enjeux écologiques et à l’inflation des coûts énergétiques, en fait une solution incontournable...
Lire plus +
14/09/2022
5 minutes
Facteur de lumière du jour : un indicateur central pour l'éclairage naturel des bâtiments
Les bénéfices de la lumière naturelle dans les bâtiments ne sont plus à prouver. Gains de productivité, réduction du nombre d’accidents du travail,...
Lire plus +
06/09/2022
5 minutes
Interdiction à la location des passoires thermiques : ce qu'il faut savoir
Lire plus +