Plein biogaz sur la méthanisation agricole

Bilan carbone​ Economie circulaire et recyclage​ Optimisation coût global
5 min
L’essor de la méthanisation agricole, en réponse aux enjeux écologiques et à l’inflation des coûts énergétiques, en fait une solution incontournable dans la production du biogaz de demain.

SOMMAIRE

Participants à l’élaboration des équipements, le Groupe SOPREMA et ses partenaires, à l’image de Point P , enseigne du Groupe Saint-Gobain Distribution Bâtiment France, agissent pour élaborer des normes garantissant aux exploitants le meilleur des résultats.

Méthanisation en France : aller vers l’indépendance énergétique

Avec la méthanisation, l’agriculture prend une nouvelle dimension. Le traitement des biodéchets (effluents d’élevage, résidus de cultures agricoles…) par digestion anaérobie, processus de transformation par fermentation, permet de produire du biogaz. Cette énergie renouvelable, locale qui plus est, peut être utilisée pour se chauffer, générer de l’électricité ou servir de carburant pour véhicule. La méthanisation agricole participe à la création d’une filière de production énergétique plus vertueuse.

Bon à savoir

Cette technologie, réclamant l’installation de dispositifs complets sur les exploitations agricoles, n’est pas nouvelle. Fin 2021, le nombre d’unités de méthanisation en France dépassait légèrement les 1 000 sites (chiffre GRDF), dont une large majorité dans des fermes agricoles. Mais face aux conséquences du conflit avec la Russie, l’enjeu d’indépendance énergétique pour la France accélère le mouvement. L’ADEME fixe ainsi l’objectif de dépasser la barre des 7 000 unités de méthanisation d’ici 2025, soit 17 % des besoins de la consommation nationale.

Unités de méthanisation : quels éléments composent ces installations ?

Les unités de méthanisation agricole se composent notamment :

  • d’aires de réception pour les matières organiques solides comme liquides, d’origine animale ou végétale ;
  • d’ouvrages de digestion (les digesteurs et post-digesteurs, réacteurs chauffés entre 38 et 54 °C et sans oxygène, où des micro-organismes accélèrent la fermentation du fumier ou du lisier) et de stockage ;
  • d’une unité de combustion pour les équipements de valorisation du biogaz et d’un local technique destiné au pilotage (commande et régulation des installations).

La production de biogaz est-elle rentable avec les unités de méthanisation ?

La rentabilité de la méthanisation est au rendez-vous, même si des variables sont à considérer. L’investissement, certes important au départ, est en partie subventionné. Côté gains, le biogaz généré permet de réaliser des économies de combustibles via l’autoconsommation et, parfois, crée même des revenus par sa revente, puisqu’il est injecté dans le réseau de gaz naturel à un tarif garanti. D’autres réductions de coûts connexes sont aussi à prendre en compte.

La réglementation de la méthanisation agricole se structure

« Il y a deux ans, Point.P Saint-Gobain s’est penché sur la question de l’avenir de la filière agricole, un domaine sur lequel nous développons une vraie expertise depuis plus de 20 ans, explique Sylvie Jacquemont, Responsable service Opti+ et Agricole chez Point P Ouest, enseigne du Groupe Saint-Gobain Distribution Bâtiment France. Nous cherchions à optimiser la gestion énergétique des bâtiments. La méthanisation est particulièrement intéressante dans cette optique. Un travail a été lancé sur ce sujet avec SOPREMA, un de nos partenaires historiques, et ArcelorMittal. »

L'info en plus

Si la méthanisation est déjà réglementée de manière stricte du point de vue sécurité (norme ATEX), la mise en place d’un socle de normalisation des ouvrages afin d’obtenir des résultats offrant un niveau de rendement optimal reste à définir. « Les problèmes structurels des cuves peuvent conduire à des désordres sur les projets, souligne Ronan Rondel, Délégué Commercial Agricole. Il apparaît donc nécessaire de prescrire aux Clients, souvent Agriculteurs, les meilleures techniques à mettre en œuvre, avec des produits très performants ».

Garantir des sites de méthanisation fiables et performants

Si l’apprentissage est constant, plusieurs équipements permettent de compenser des erreurs humaines déjà constatées : des protections des sols en profondeur, des procédés pour éviter les débordements de la cuve de méthanisation…

Pour y parvenir, SOPREMA propose des systèmes d’isolation et d’étanchéité d’excellence (Efifoam Methan, Sopra XPS Methan notamment) et Point.P commercialise une gamme de matériaux répondant aux spécificités du milieu agricole. « Certaines unités de méthanisation qui ne disposent pas de ces éléments risquent des déperditions, continue Sylvie Jacquemont. C’est pour cela que la normalisation, d’abord française puis bientôt à l’échelle européenne, est primordiale à nos yeux. »

Pour les clients, coopératives comme exploitants, il en va de la réussite de leurs investissements. Avec des unités de méthanisation conçues selon un cahier des charges précis, la garantie de rentabilité sur une dizaine d’année est assurée.

Une question ? Contactez-nous !
Nous contacter
Suivez notre actualité #lefuturacommencé
Nos actualités
20/09/2022
5 minutes
Plein biogaz sur la méthanisation agricole
L’essor de la méthanisation agricole, en réponse aux enjeux écologiques et à l’inflation des coûts énergétiques, en fait une solution incontournable...
Lire plus +
14/09/2022
5 minutes
Facteur de lumière du jour : un indicateur central pour l'éclairage naturel des bâtiments
Les bénéfices de la lumière naturelle dans les bâtiments ne sont plus à prouver. Gains de productivité, réduction du nombre d’accidents du travail,...
Lire plus +
06/09/2022
5 minutes
Interdiction à la location des passoires thermiques : ce qu'il faut savoir
Lire plus +