Eclairement naturel des bâtiments : en hiver, adaptez vos solutions et vos usages !

Eclairage naturel​ Optimisation coût global
5 min
Avec la réduction de la durée des journées, la lumière naturelle se raréfie et nécessite de changer nos habitudes au sein de nos différents bâtiments. Cette problématique récurrente prend d’autant plus d’ampleur que les bénéfices apportés par l’éclairage naturel ne sont plus à prouver.

SOMMAIRE

Eclairement naturel : une solution gagnante pour le confort et la santé des occupants

De nombreuses études concordent vers un seul et même constat : le confort et la santé des occupants des bâtiments sont impactés par le manque de lumière naturelle. Du point de vue de la santé, cela se manifeste par de possibles troubles du rythme circadien, qui a une incidence directe sur la régulation du sommeil et de l’alimentation des individus.

Dans le cas de bâtiments tels que les établissements de bureaux, les entrepôts logistiques et de stockage, ou encore tout autre type de constructions à vocation industrielle, un éclairage naturel insuffisant a ainsi tendance à accroître les risques d’accident du travail et les pertes de productivité des équipes. Pour ces différentes raisons, il est indispensable de prendre un maximum de dispositions pour tirer profit de la lumière naturelle, principalement lors des saisons où elle est plus difficile à exploiter.

Bon à savoir

La norme européenne EN 17037 encadre les seuils d’éclairement naturel nécessaires dans les bâtiments en fonction des activités qui s’y déroulent. Les recommandations se basent sur le calcul du facteur de lumière du jour, indicateur essentiel pour estimer les besoins propres à chaque bâtiment. Au-delà de la quantité de lumière naturelle requise, ce texte de référence détaille les bonnes pratiques en termes d’exposition au rayonnement solaire et de protection contre l’éblouissement lors des périodes où la lumière du soleil est la plus importante.

 

Eclairement naturel en hiver : misez sur des solutions d’ombrage comme les brise-soleil mobiles

Les brise-soleil mobiles sont surtout connus pour leur capacité à agir sur le rayonnement solaire lors des moments les plus chauds des journées, surtout en période estivale, afin de conserver une température intérieure de confort satisfaisante. Ces équipements se révèlent également très précieux pour optimiser l’éclairage naturel des différents bâtiments. En utilisant judicieusement ces solutions, de manière à les orienter en fonction de la course du soleil et de l’orientation du bâtiment, vous récupérez un maximum de lumière naturelle et réduirez votre dépendance aux éclairages artificiels. A la clé : un confort renforcé pour les occupants et des économies non négligeables sur la consommation énergétique du bâtiment.

Conduit de lumière naturelle : la clé pour maximiser l’éclairage naturel des bâtiments

Équiper les bâtiments avec des solutions comme les conduits de lumière naturelle constitue une option idéale pour profiter au maximum de la lumière naturelle. Disposés sur le toit, ces équipements exploitent l’éclairement zénithal, dont l’efficacité est largement supérieure à celui de l’éclairement horizontal perçu en façade. Les gains en termes d’éclairage naturel sont donc indéniables, y compris en hiver, et contribuent à répondre aux besoins spécifiques des différentes pièces intérieures du bâtiment (pièces aveugles incluses) tout en participant à réduire la consommation énergétique liée à l’utilisation d’éclairages artificiels.

Notre conseil

Optez pour les conduits de lumière Lightube proposés dans le catalogue de solutions du Groupe SOPREMA. Ce produit s’adapte à toutes sortes de toitures et de bâtiments et apporte des performances élevées en termes d’éclairement naturel, source de bien-être et de confort pour les occupants. Ces équipements sont d’ailleurs efficaces tout au long de l’année, notamment sur les soirées estivales où le rayonnement solaire finit par décroître.

L’éclairage artificiel en complément… avec un pilotage intelligent !

Si la combinaison de plusieurs solutions contribue à utiliser pleinement la lumière naturelle, cette dernière peut s’avérer insuffisante pour mener vos activités dans de bonnes conditions lors de certaines journées hivernales. Il est alors nécessaire de compléter l’éclairement naturel par des équipements d’éclairage artificiel pour atteindre les niveaux de lumière minimum requis. Des systèmes de pilotage, tels que ceux développés par le Groupe SOPREMA, peuvent être mis en place sur les bâtiments pour utiliser les éclairages artificiels de manière graduelle en fonction des moments de la journée, de manière à conserver une consommation énergétique raisonnée et de laisser la priorité à la lumière naturelle.

Une question ? Contactez-nous !
Nous contacter
Suivez notre actualité #lefuturacommencé
Nos actualités
21/11/2022
5 minutes
L’architecture bioclimatique au service du confort et de l’efficacité énergétique des bâtiments
On parle d’architecture bioclimatique pour désigner un bâtiment dont la conception tire profit des conditions climatiques et géographiques de...
Lire plus +
16/11/2022
5 minutes
Evacuation des eaux pluviales : comment faire face aux risques d'inondation ?
Les changements climatiques au cours des dernières années ne sont pas seulement à l’origine de fortes chaleurs estivales. Ils sont également à...
Lire plus +
08/11/2022
5 minutes
Eclairement naturel des bâtiments : en hiver, adaptez vos solutions et vos usages !
Avec la réduction de la durée des journées, la lumière naturelle se raréfie et nécessite de changer nos habitudes au sein de nos différents...
Lire plus +